Connect with us

Hi, what are you looking for?

Univers des Chefs

La chef ANTO, Sous ce surnom, se cache une femme : Anto Cocagne.

D’origine gabonaise, c’est sur Paris que la trentenaire propose une cuisine africaine minimaliste, relevée d’une french touch. Une patte qui brise les apriori sur des plats encore trop peu connus et qui fait d’elle une cheffe unique.

Fille d’un père ingénieur et d’une mère nutritionniste, sa voie semble déjà toute tracée, toute décidée. Ce seront des études d’ingénierie ou de médecine qu’elle devra embrasser comme ses frères et sœur car, la cuisine, son père ne veut pas en entendre parler.

Le bac en poche, elle intègre une faculté de lettres au Gabon mais la mayonnaise ne prend pas. Un oncle finit par convaincre ses parents de la laisser suivre ses rêves de fourneaux en France, persuadé qu’elle « pourrait devenir le cuisinier personnel du chef de l’État ».

Elle commence d’abord par le lycée hôtelier Lesdiguières de Grenoble puis le «  Harvard » de la cuisine française : l’École Supérieure de Cuisine française Grégoire Ferrandi, à Paris.

Deux établissements où elle fait ses armes en termes de savoir-faire et de style, sans toutefois oublier la terre de ses origines.

Avec un BTS en Arts culinaires à Lesdiguières, une Licence en Management des unités de restauration à l’IUT Pierre Mendès France de Grenoble et un Bachelor Restaurateur option Traiteur Organisateur de Réceptions à Ferrandi, Anto Cocagne se démarque par sa motivation inépuisable.

De commis à chef de cuisine d’une boutique de traiteur, elle évolue rapidement mais souhaite élargir ses horizons. Pour se faire, elle choisit la Culinary Arts School de l’université Johnson & Wales, à Providence, aux États-Unis.

Elle y découvre de nouveaux mariages, de nouvelles saveurs et un service différent de celui enseigné dans les écoles de cuisine françaises. Elle gagne en ouverture d’esprit. Sa cuisine, en diversité.

À son retour dans l’hexagone, elle travaille pour de grandes maisons et des personnalités de renom comme Alain Hascoët, chef de l’hôtel cinq étoiles Le Carlton, à Cannes, ou encore Eric Pras, Meilleur Ouvrier de France en 2004, désormais trois étoiles au guide Michelin.

Culottée, elle prend le risque de se mettre à son compte. Un défi qu’elle relève haut la main. Aujourd’hui, quand elle n’officie pas comme chef à domicile, elle est consultante en cuisines d’Afrique auprès d’entreprises.

Elle met également son savoir-faire au service de restaurateurs et d’entreprises du secteur agro-alimentaire, qui souhaitent moderniser leur carte ou élaborer sur mesure des produits africains pour leurs clients.

Figure emblématique du magazine Afro Cooking, elle en est la directrice artistique. On y retrouve ses recettes de cuisines africaines, pimentées d’une touche de modernité et de gastronomie française pour plaire au plus grand nombre.

Aux côtés de grands noms de la cuisine française tels que :

  • Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l’Elysée,
  • Chef étoilé, Meilleur Ouvrier de France et Bocuse d’Or, Michel Roth

Elle est membre du comité de pilotage de « La Semaine du Goût » depuis 2017. Un événement créé par la Fondation pour l’Innovation et la Transmission du goût.

C’est aussi la présidente de « We Eat Africa », le premier festival des cuisines d’Afrique, qui promeut chefs, produits d’épicerie fine africains et auteurs de livres de cuisines d’Afrique.

Après le prix de la Révélation féminine africaine de l’année au « Gala Africa COP22 » dans la catégorie gastronomie en 2016, Anto Cocagne obtient le Prix Eugénie Brazier, récompensant la plus grande créativité, lors de la finale du concours « La Cuillère d’Or », en 2018.

Une année riche en opportunités avec sa contribution au livre de recettes de la réalisatrice Vérane Frédiani, intitulé Elles Cuisinent et édité chez Hachette.

Un ouvrage publié en novembre dernier et dans lequel elle partage son parcours aux côtés de cheffes étoilées telles que Dominique Crenn, Anne-Sophie Pic ou encore Stéphanie Le Quellec.

Depuis 2019, c’est sur la chaine Canal Plus Afrique que l’on peut la retrouver en tant que présentatrice de l’émission « Rendez-vous avec Le Chef Anto ». À chaque épisode, elle fait découvrir un pays du continent au travers de sa cuisine.

L’occasion de révéler au grand public des cultures culinaires africaines variées ; riches en saveurs et en senteurs. Bien loin des préjugés de plats trop gras, trop sucrés, trop salés ou encore trop pimentés.

Réalisé par Marion Bordier

Comment définiriez-vous votre cuisine ?

Ma cuisine est panafricaine. C’est une cuisine qui s’inspire de recettes traditionnelles africaines et qui choisit de mettre en avant les produits plutôt que les pays. C’est une cuisine engagée, car les frontières que nous défendons aujourd’hui, n’ont jamais été de notre fait. Ma cuisine rassemble en donnant l’opportunité à chaque convive quelque soit son origine de s’y identifier.

Comment créez-vous vos nouveaux plats ?

Je re-travaille les recettes traditionnelles africaines de façon moderne ou je m’en inspire puis je m’amuse à créer nouvelles combinaisons pour les faire évoluer.

Concrètement, comment construisez-vous vos assiettes ?

Je m’intéresse d’abord à ce que je veux y mettre comme produit

J’ai une maman nutritionniste, qui m’a sensibilisé très tôt aux valeurs nutritionnelles des aliments. Du coup l’équilibre alimentaire a une grande place dans mes assiettes. Ensuite je m’intéresse aux textures, à la combinaison des différents produits  en bouche. Enfin, vient le moment où je m’interroge sur le contenant ou comment dresser le tout.

Comment bien assaisonner un plat selon vous ?

Ma grand-mère disait toujours « qu’il faut peu de chose pour faire un grand plat ». Dans l’assaisonnement je fais pareil : ma pâte de condiments + sel et poivre et le tour est joué.

Cautionnez-vous l’expression de « plats signature » ?

Oui totalement, cuisiniers et pâtissiers  sont des créateurs tout comme n’importe quel artiste. Ceux qui se démarquent le plus créent des saveurs, des plats, des concepts, lancent des tendances, et forcements des « plats signature »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

VOUS AIMEREZ AUSSI

Univers des Chefs

Faycal Bettioui a décroché une première étoile qui fait briller son talent dans l'univers de la gastronomie.

Univers des Chefs

Aissam Ait Ouakrim à évolué au cours de sa carrière professionnelle dans des milieux très différents.

Reportages

Le couscous est un mot dérivé de « cekso », qui est un mot amazigh signifiant la façon dont vous préparez les petits grains de blé.C’est...

Recettes Signature

Recette signature by chef marocain talentueux Aissam ait Ouakrim, il est aujourd'hui à la tête de toute la restauration de Marchica Lagoon Resort, que...